Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Jachetelocal.com/blog

Les Boutiques de Valenciennes veulent transformer l’essai !

Va-info.fr - Economie - 20/03/2011

Les Boutiques de Valenciennes ont tenu leur Assemblée Générale mercredi dernier à la CCI Nord de France. Un temps pour faire le point sur l’activité et le bilan financier mais surtout le premier exercice pour le nouveau président, depuis mars 2010, Ludovic Dufour. Cette première année pleine, d’après FISAC, marque un tournant pour l’association.

Le plan FISAC de la ville de Valenciennes s’est achevé en août 2009 avec des animations préfinancées jusqu’à Noël de la même année. De fait, l’exercice 2010 est le premier de l’ère post subventions, avec comme mission celle de poursuivre et de dynamiser les commerces et les outils de développement. Pas simple car il faut avancer, donc progresser, avec beaucoup moins de moyens, faire plus avec moins… ! Néanmoins, de solides acquis sont dans la besace des Boutiques de Valenciennes comme les créations de la Braderie de Printemps (prochaine édition le samedi 07 mai) et la pré-braderie de septembre avant l’historique lundi de braderie. De même, un nouveau site internet de l’association, un espace dédié sur le site de promotion en ligne pour tous ses adhérents http://www.jachetelcal.com et les chèques cadeaux des Boutiques de Valenciennes, c’est indéniable l’héritage est important et la mission première de l’UCV est de dynamiser ses outils au bénéfice des commerçants !

En Petite Foulées…

Par contre, il ne faut pas se contenter de ce qui est déjà fait, c’est pourquoi, sous l’impulsion du nouveau bureau de l’Union du Commerce de Valenciennes, un partenariat a été noué avec la prochaine édition des “ Foulées Valenciennoises “ ! En effet, cette année les Boutiques de Valenciennes vont offrir dans les différentes catégories des lots mais également des chèques cadeaux Boutiques de Valenciennes. Alors, préparez-vous pour le dimanche 10 avril prochain !

La “ Promotion “ des Chèques Cadeaux !

La transition sur le produit de développement phare de cette année 2001 est facile puisque Ludovic Dufour compte s’appuyer fortement sur deux outils de promotion et de développement du commerce. En premier lieu, le site de promotion en ligne http://www.jachetelocal.com, un portail sur lequel les Boutiques de Valenciennes ont un espace dédié avec l’ensemble de ses adhérents. Un outil de promotion, de collecte de données clients, de mise en lumière de son activité et des produits proposés…en un mot des ventes et des offres de service vers de nouveaux clients pour chaque adhérent de l’UCV ! Si vous êtes commerçant valenciennois, pour toute information relative à la gestion ou à l’adhésion à ce site, contactez la société : TICOPP aux Ateliers Numériques 03 27 35 14 11

Enfin, le corollaire incontournable d’un renforcement de l’offre des Boutiques de Valenciennes est le chèque cadeau. Combien de fois le particulier est en possession de chèques cadeaux, via son entreprise, avec un seul voire deux commerces sur la ville de Valenciennes acceptant ces derniers ! “ L’objectif est un décollage de ce service pour Noël 2011. Les chèques cadeaux des Boutiques de Valenciennes seront valables dans une centaine de commerces très diversifiés. Pour booster cette opération, nous avons embauché Mr Maxime Amez pour démarcher tous les grands C.E sur le territoire comme Alstöm, Bombardier, PSA, Toyota mais également les grands institutionnels. Je suis sur que les Comités d’Entreprises seront sensibles au fait de faire travailler des commerces du Valenciennois”, explique Ludovic Duvour.

Source : vainfos - Daniel Carlier

COMMERCE : NIVEAU D’EQUIPEMENT EN TIC

Horizon-éco L’économie du Nord, Pas-de-Calais

L’informatique et internet occupent aujourd’hui une place prépondérante dans notre société. Les particuliers dans leur vie de tous les jours et les entreprises dans leur fonctionnement dépendent désormais fortement de ces outils. Les fonctionnalités sont nombreuses (suivi des commandes, échanges avec les clients, suivi de la comptabilité ou e-commerce…), elles se sont beaucoup développées et démocratisées.

Au-delà de l’aspect gestionnaire, les TIC offrent aux entreprises une opportunité de développement et de croissance de leur activité, elles sont aussi un formidable moyen de communication avec leurs clients, fournisseurs et partenaires.

Les enjeux sont donc nombreux au sein des commerces. A l’heure où 56% des ménages sont connectés à internet* et 66% des français ont déjà effectué un achat en ligne**, le commerce ne doit pas rester en retrait de ces nouveaux comportements de consommation. Il est donc essentiel de sensibiliser les commerçants à l’intérêt des TIC et de les accompagner dans l’utilisation de ces nouveaux outils qu’ils doivent de plus en plus intégrer dans leur organisation.

Pour mieux évaluer l’équipement informatique et internet des commerçants de la région, connaitre leurs usages, leurs freins à l’utilisation des outils informatiques, la commission commerce de la CRCI a réalisé une enquête spécifique. Celle-ci doit également permettre d’identifier les leviers à mettre en place pour aider ou accompagner les commerçants et aboutir à des propositions d’actions dédiées.

550 commerçants ont été interrogés sur les territoires de Cambrai, Dunkerque, Boulogne Sur Mer, Valenciennes et Denain au cours des mois d’avril à juin 2010. Il s’agit majoritairement de commerces de moins de 5 salariés (84% des répondants).

* Source INSEE - **source FEVAD

Le micro-ordinateur : encore des marges de progrès

Il serait pertinent de mettre en place des actions ciblées de formation aux outils informatiques et de sensibilisation au gain de temps et apports que les TIC peuvent apporter dans l’activité quotidienne des commerçants.

L’informatique : des usages combinés

Il serait pertinent de sensibiliser les commerçants sur la richesse que constitue leur fichier client et les possibilités qu’il offre en termes de communication et de fidélisation, notamment via l’outil d’e-mailing, ceci pour un coût relativement faible.

45% des commerçants ont intégré le web dans leur stratégie ... mais les sites internet sont encore peu développés dans les commerces

Il pourrait être utile de sensibiliser et aider les commerçants qui considèrent le site internet comme non approprié pour leur activité aux avantages qu’il peut apporter à leur secteur en se basant sur des exemples de réussite. Cette sensibilisation pourrait être suivie d’un accompagnement dans la mise en place du site internet.

La réalisation d’un site : une démarche personnelle

Développer davantage les initiatives collectives pourrait permettre aux commerçants frileux à se lancer dans la création d’un site, de franchir le pas en bénéficiant d’un accompagnement et de réduction de coûts. L’exemple du site www.jachetelocal.com constitue un bon point de départ pour juger de l’utilité du web dans l’activité des commerces.

Peu de vente en ligne

Le passage à la vente en ligne pourrait se faire en ciblant les commerçants déjà familiarisés aux TIC et disposant actuellement d’un site vitrine pour les accompagner dans le éveloppement d’un module de vente en ligne.

Les commerçants ne mesurent pas complètement l’intérêt des TIC pour leur activité. Le manque de connaissance, la peur de la découverte de ces nouvelles technologies constituent un frein qui, avec de la sensibilisation et de l’accompagnement, peut s’avérer surmontable. Les actions à mener devraient donc davantage porter sur de la sensibilisation et de la formation plutôt que sur des recherches de financements. Les moyens financiers sont relativement peu cités en tant que freins à l’acquisition et l’utilisation des TIC. D’ailleurs, les commerçants eux-mêmes sont 84% à souhaiter voir se mettre en place une action d’information (contre 12% pour des actions de financement).

Source : Horizon-éco, Octobre 2010, N°35, publication économique de la CRCI Nord-Pas de Calais

Enquête conçue par un groupe de travail animé par Annie Denis, Vice-Présidente de la CCI de Valenciennes en collaboration avec le pôle études et informations économiques de la CRCI. Analyse réalisée par Annabelle GRAVE - CRCI Nord-Pas de Calais - 03 20 63 79 75 - agrave@nordpasdecalais.cci.fr

Pour en savoir plus, téléchargez l’étude complète sur www.nordpasdecalais.cci.fr

Le FISAC ou comment redynamiser le commerce Anzinois

ville-anzin.fr

Boutiques du centre ville, magasins de quartier et marchés bihebdomadaires : les commerces anzinois constituent un tissu vital pour la ville. Un marché traditionnel de près de 120 étals a lieu tous les mardi et vendredi matin en centre ville, place Roger Salengro.

La municipalité d’Anzin intervient afin de favoriser le développement du tissu commercial et artisanal, grâce à des opérations structurantes en centre-ville et dans les quartiers. Elle souhaite favoriser l’attractivité des commerces anzinois et améliorer l’accès des locaux commerciaux aux personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap.

"Les commerces anzinois constituent un tissu vital pour la ville, celle-ci souhaite favoriser l’attractivité des commerces anzinois et améliorer l’accès des locaux commerciaux aux personnes à mobilité réduite..." Jamel Charea, coordinateur FISAC

Par ailleurs, la ville d’Anzin a entrepris une politique d’amélioration du cadre de vie. Elle souhaite qu’un soin particulier soit apporté aux terrasses pour assurer une cohérence d’ensemble.

L’élaboration d’une charte d’aménagement des terrasses et des étalages s’inscrit dans la continuité des opérations de mise en valeur de l’espace urbain dont les objectifs sont de renforcer l’image accueillante de notre ville, dynamiser notre commerce, animer et embellir notre espace public.

Le service commerce accompagne les commerçants pour les aider à s’adapter à l’évolution de la ville. Il est à disposition des commerçants pour les conseiller et les aider à monter un dossier de demande d’aide financière, notamment dans le cadre du FISAC.

Le FISAC (Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce) est un dispositif d’aide qui permet aux commerçants de rénover leurs enseignes, leurs vitrines, leurs façades, améliorer l’accessibilité des locaux commerciaux aux personnes à mobilité réduite, et moderniser l’intérieur des points de vente.

Dans le cadre du FISAC, plusieurs actions collectives sont prévues avec l’Union du Commerce Anzinois : actions de communication, gâteau « le Jonas », création d’un site marchand… Les commerces anzinois ont désormais la possibilité d’avoir une vitrine commerciale sur le net : www.jachetelocal.com/anzin.

Evénements annuels :
- Opérations d’arrondissement « soleil » au mois de mai
- Braderie commerçante et carnaval le 27 juin
- Soldes d’été (du mercredi 30 juin au mardi 3 août)
- Marché de noël au mois de décembre
- Soldes d’hiver (du mercredi 11 janvier au mardi 15 février)

Les partenaires :
- L’Union du Commerce Anzinois
- Le CHAT (Collectif Handicap et Accessibilité pour Tous)
- Les chambres consulaires : CCI du Valenciennois, Chambre des Métiers du Nord
- Le SITURV
- L’état (FISAC)
- L’Union Européenne (FEDER)

Les bienfaits du FISAC sur le commerce local

La Voix du Nord - Actualités Valenciennes - vendredi 09.07.2010

INVESTISSEMENT

Malgré les grands travaux, le commerce valenciennois a conservé son dynamisme grâce au 1,5 million d’euros du FISAC (Fonds d’investissement pour les services, l’artisanat et le commerce).

Ces dernières années, les travaux liés à l’aménagement du tramway et à la requalification du centre-ville ont fortement perturbé le commerce valenciennois - c’est le moins que l’on puisse dire - qui a cependant pu conserver son dynamisme grâce au FISAC.

Le bilan de ce programme qui s’est déroulé de 2003 à 2010 a été présenté, ces jours-ci, à l’hôtel de ville de Valenciennes aux partenaires qui l’ont financé à hauteur de 1,5 M E et animé : ville, CCI, union du commerce, chambre de métiers, Val marché dynamique, SITURV, conseil régional, Etat, Union européenne et le CHAT (collectif de handicapés).

Le FISAC a, en effet, permis de subventionner de nombreuses actions, dont quarante et une manifestations en huit ans. Citons notamment le transfert du marché vers la place Verte, le rénovation de façades, des opérations de communication et d’animation comme la pré-braderie, les Noëls thématiques (russe, bleu, etc.), des études de repositionnemnt de commerces dans les quartiers. Sans oublier la création d’un site Internet (commerce.valenciennes.fr puis boutiquesdevalenciennes.fr) et la partie marchande jachetelocal.com/valenciennes ; on y trouve par exemple des offres d’emploi ou les promos de la semaine par commerce).

Lors de cette présentation faite par Dominique Riquet, maire de Valenciennes, et Guillaume Doye, animateur du commerce pour la ville, ont aussi été évoquées de futures actions. Celles-ci consisteront à pérenniser celles mises en oeuvre par le FISAC et à favoriser le développement par les commerçants de leurs ventes par Internet. •

Anzin dynamise le commerce

L’essentiel des Initiatives - n°5 juillet/août/septembre 2010

La ville d’Anzin, qui compte 165 commerces, a entrepris une démarche de redynamisation commerciale qui se caractérise par la mise en place du dispositif FISAC. La municipalité en lien avec la CCI souhaite favoriser l’attractivité des commerces et améliorer l’accès des locaux commerciaux aux personnes à mobilité réduite (avec l’association Le CHAT). Jamel Charea, coordonnateur FISAC, informe et aide les commerçants dans leur démarche et un dépliant résumant le dispositif leur a été distribué. L’aide du FISAC s’élève à 40 % du coût HT des investissements, le montant de la dépense subventionnée est plafonné. L’Union du Commerce a lancé sa plateforme ”J’achète local.com” créée par l’agence Ticopp à Valenciennes, un portail national qui propose les offres, services, conseils et promotions des commerces de proximité. En s’inscrivant gratuitement, le client reçoit par e-mail toutes les bonnes affaires à réaliser. Trente trois commerces sont actuellement référencés. www.jachetelocal.com/anzin

Jamel Charea Coordonnateur FISAC Tél. : 03 27 282 100 - 06 79 569 880

CCI : Hélène Tiberghien Tél. : 03 27 284 056

Source : www.valenciennes.cci.fr

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 |...

Retour en haut de page